Diaporama La Jeune Chambre Economique du Mans

Nantes By Night
Mais que peuvent donc bien avoir en commun le premier projet national de récupération du verre, le 18 et les zones piétonnes ? Tous ces projets ont été initiés par la Jeune Chambre Économique Française.
Les Machines de l'île
La Jeune Chambre Économique est l'initiatrice de la Journée Universelle des Droits de l'Enfant.
Les Anneaux de Buren
La Jeune Chambre Économique de Vichy a lancé l'idée de récupérer le verre perdu, et a mis en oeuvre une commission sur le verre. C'était, il y a 27 ans...
Nantes et son architecture
Rue pietonnes

Synthèse 1979 à 1988

1978 / 1979

Marc Valleteau de Mouillac et son équipe œuvrent pour l’organisation du 26ème Congrès National de la Jeune Chambre Economique Française dont le succès sera couronné par la venue de plus de 1.200 congressistes.
Parallèlement une action est menée sur le thème de l’artisanat et la jeunesse.

1979 / 1980

L’action qui marque le mandat d’Alain LEVERRE est le prix de la Paix du centre folliet qui a permis de remettre un chèque de 10.000 F à un centre de réinsertion sociale pour jeunes délinquants.
L’équipe s’est également intéressée au thème de « La ville et l’enfant ». Cette réflexion, sur l’adéquation de l’aménagement de la ville à la perception spécifique de l’enfant, aboutit à une exposition qui recevra le label UNICEF.

1980 / 1981

La Jeune Chambre Economique vient d’élire son nouveau président Claude BOLO. Deux actions marquent cette année.
La première va permettre de faire partager une passion, la voile, à des hommes qui se voyaient jusqu’à présent refuser l’exercice de cette activité par la faute de leur handicap. En effet, la Jeune Chambre va concevoir l’idée d’un voilier école spécialement aménagé pour les handicapés, et va mettre en œuvre les moyens nécessaires à sa réalisation.
La seconde, à caractère économique, consiste en la réalisation d’une enquête sur l’innovation dans les P.M.E. L’intérêt suscité par celle ci auprès des institutions régionales réaffirme une nouvelle fois le rôle d’acteur économique et de partenaire de la Jeune Chambre Economique.

1981 / 1982

« L’écureuil » voit le jour sous la présidence d’Hervé LAEDLEIN. Il s’agit d’un magnifique voilier de neuf mètres qui finalise le projet « un bateau pour handicapés » Celui-ci sera le premier d’une longue série puisque le projet a été élu projet national.
La création du journal interne « Gros Plan » aura également marqué cette année. Véritable outil de communication et de développement, celui-ci contribuera fortement à développer et à entretenir « l’esprit Jeune Chambre ».

1982 / 1983

Parmi les évènements marquants de la présidence de Patrick-Alain BLANCHARD on peut retenir.
Tout d’abord, l’opération « Emploi cadre pour les plus de cinquante ans », unique en France, qui est devenu un projet national.
Ensuite, « Les premières journées professionnelles de l’habillement », dont le succès a conduit les professionnels à en reprendre le principe et à organiser leur propre salon. Enfin, on peut citer la représentation, dans quinze maisons de retraite, de la pièce de Courteline « LES BOULINGRINS », jouée par les membres de la Jeune Chambre.

1983 / 1984

L’année de présidence d’André BOLO est riche en réalisations. Fort d’une équipe de quatre vingt huit membres, qui atteste de la vigueur et de l’essor de la Jeune Chambre Economique de Nantes, on peut citer au hasard les réalisations suivantes :
Création d’une banque de données à l’usage des décideurs, Prémisse de ce qui allait devenir le concept, aujourd’hui généralisé, d’info-centre,
Action en faveur du développement des relations commerciales avec le Canada, Humanisation de l’hôpital, par l’exposition d’œuvres artistiques, pour un environnement réconfortant pour les personnes fragilisées par la maladie.

1984 / 1985

La Jeune Chambre Economique de Nantes est reconnue par ses pairs" Jeune Chambre de l’année ". Sous la présidence de Daniel CHARDAlRE, deux projets initiés à Nantes seront plébiscités à l’occasion du Congrès National d’Epernay puis repris par plus de deux cents jeunes chambres locales.
Le premier, "gardes malades à domicile ", a suscité l’intérêt du Ministre de la Santé de l’époque, Philippe SEGUIN. Sur la base d’une idée simple et novatrice à la fois, le projet visait à éviter l’hospitalisation abusive des personnes âgées encore valides, permettant ainsi des économies substantielles à la sécurité sociale tout en offrant des débouchés nouveaux au C.E.P. sanitaire et social. Ce projet a donné naissance à 34 associations et à la création de 600 emplois. Le second, dénommé "Sauver une Vie" avait pour objet de sensibiliser les enfants aux risques domestiques. Cette opération, sera finalisée par l’adoption par les Pouvoirs Publics du numéro de secours unique, le "18".

1985 / 1986

Cette nouvelle année présidée par Noël BALOUT voit la naissance de grands projets tels que le premier" Festival du livre" qui conduira 12.000 amoureux de littérature italienne sur la place du Champs de Mars à Paris pour et communiquer sur le thème du livre.
Par ailleurs, l’équipe de Noël BAL OUT a mené à bien la réalisation locale de deux Projets à caractère National : "Jeunes correspondants économiques ", et "Multi¬jumelage avec Cardiff et Genטve".

1986 / 1987

L’année 1986/1987 sera celle de l’élection de Jean-Claude COUGRAND. Elle sera ponctuée de nombreux évènements médiatiques.
Tout d’abord un débat sur l’aménagement de la Basse Loire qui réuni l’ensemble des acteurs locaux et institutionnels concernés.
Ensuite, faisant écho au succès du premier festival du livre, l’équipe de Jean-Claude organise un second festival sur le thème de la littérature Scandinave.
C’est encore cette année là qu’une réflexion sera engagée sur la situation personnelle des dirigeants dont l’entreprise tombe en faillite. Cette réflexion aboutira à la réalisation d’un Forum appelé "SOS faillite ".
Enfin, la Jeune Chambre Economique, qui aime faire" salon ", jette cette fois le bouchon dans une toute autre direction avec le premier" Salon International de la Pêche et de la Chasse" qui "appâtera" 50 000 visiteurs.

1987 / 1988

Sera une année phare pour la Jeune Chambre Economique de Nantes et son nouveau Président Jean Jacques HULAUD. L’organisation du Congrès européen "Euronantes" marquera durablement la Jeune Chambre économique de Nantes en l’imposant à tous comme un acteur de tout premier rang.
Sur le thème de " l’Europe face au défi du troisième millénaire ", elle réunira à Nantes, pendant cinq jours, plus de 2.500 participants représentant une trentaine de Nations, ainsi que des personnalités d’envergure nationale telles que Jean BOISSONNAT ou Michel ALBERT.
L’impact médiatique de cet événement retentira de manière durable sur le prestige de la Ville de Nantes.