Diaporama La Jeune Chambre Economique du Mans

Nantes By Night
Mais que peuvent donc bien avoir en commun le premier projet national de récupération du verre, le 18 et les zones piétonnes ? Tous ces projets ont été initiés par la Jeune Chambre Économique Française.
Les Machines de l'île
La Jeune Chambre Économique est l'initiatrice de la Journée Universelle des Droits de l'Enfant.
Les Anneaux de Buren
La Jeune Chambre Économique de Vichy a lancé l'idée de récupérer le verre perdu, et a mis en oeuvre une commission sur le verre. C'était, il y a 27 ans...
Nantes et son architecture
Rue pietonnes

Synthèse de 1958 à 1967

24 décembre 1958

Claude_DecreVeille de Noël, Bernard CHAMPAIN, Claude DECRE et Jacques BRUNNER déposaient les statuts de la jeune chambre de Nantes. Tout y était, l’idée Jeune Chambre, la foi dans le mouvement, l’appétit de civisme, tout pour mettre dans le ciel nantais la lueur de la jeune chambre.

1959 / 1960

Claude DECRE prend la barre, il met son nom particulièrement Nantais et sa compétence au service de la Jeune Chambre Economique de Nantes. Il commence à lancer des opérations, la presse prend conscience du mouvement. La première réalisation est l’édition de la plaquette« Nantes Porte ouverte sur l’océan », avec le Comité d’Expansion Régional.

1961 / 1962

Louis LINYER succède, il fait décoller la Jeune Chambre Economique de Nantes par son sens des relations publiques, et se voit confier l’organisation du Congrès National à Nantes.

1963 / 1964

C’est en 1963 que Claude RENAULT prend la présidence de la Jeune Chambre Economique après le Congrès de Nantes qui a eu, entre autre, une incidence sur le recrutement. L’ouverture a caractérisé cette époque et nous avons vu pour la première fois des syndicalistes entrer dans le mouvement.
Publication d’une étude « pour un complexe portuaire Nantes-Saint Nazaire en port autonome » destinée à prés_enter un modèle de « port autonome ». Sa création sera effective un an après.

1965

Louis HEMON prend la suite et développe à la jeune chambre des méthodes de gestion nouvelles. Il s’attache à inscrire la Jeune Chambre Economique dans des actions percutantes. On peut citer à ce titre l’opération « île FEYDEAU » qu’il propose aux Nantais de raser pour y faire un parking, à titre de canular. Elle est depuis classée Monument Historique.
Une expérience d’étalement des horaires et de journée continue a également été tentée et réussie auprès des industriels en relation avec la mairie et les sociétés de transport, pour diminuer les encombrements au moment des sorties d’usine.

1966 / 1967

Michel BOLO succède à la tête de la Jeune Chambre, et grâce à son équipe, poursuit l’action en force sur l’ouverture régionale et sur la recherche de contact avec les JCE voisines, Châteaubriant, Cholet, Angers, Laval et bien entendu Saint Nazaire réunies à Nantes dans la délégation permanente des jeunes chambres Nantes et Saint Nazaire. 1966 voit la création d’un comité d’accueil ancêtre de « Nantes accueil » ainsi que l’action « illumination des rues de Nantes » pour les fêtes de fin d’année. Au cours de 1967, une action d’information et de sensibilisation pour l’aménagement des bords de l’Erdre est menée dans les grands quotidiens nationaux.